Conférencier Benoit Larochelle: «Comment faire de la vidéo avec votre appareil photo»


Benoit Larochelle

Biographie

Benoit Larochelle fait de la photographie depuis les années 1970, époque où il fonde avec des amis le club de photo Le Viseur de Terrebonne. À la fin des années 1980, il abandonne la photo pour se consacrer à l’informatique, mais avec l’arrivée du numérique dans les années 2000 et l’évolution du logiciel Photoshop, il reprend goût à la photo, surtout à la photo Beaux-arts en noir et blanc.
Il aime partager ses connaissances avec les autres photographes du club photo Évasion, club dont il fait partie depuis une douzaine d’années. Il considère qu’il y reçoit plus qu’il y donne et qu’être membre d’un club est une excellente façon de progresser en photographie.

 

Conférence

Peut-on vraiment faire de la vidéo avec notre appareil photo? ET si oui, comment procéder pour atteindre un résultat qui va être à la hauteur de nos attentes (élevées) de photographe.
On va parler de matériel, de standards, de truc de prise de vue et de post-production. Et tout ça en x heures.

Conférencier Pierre-Yves Côté: «Le mouvement créatif»

Pierre-Yves Côté

Photographe professionnel depuis 1990.
J’ai été formé et diplômé par l’école de photographie « Marsan ».
J’ai été propriétaire d’une boutique de photographie.
J’ai travaillé comme photo reporteur pour des magazines et j’ai développé des aptitudes pour la photographie de mariage, évènementielle, corporative, éditoriale et pour le portrait.
Ayant fait des mariages de manière professionnelle depuis plus d’une vingtaine d’années, je me consacre à plein temps à ma passion, la photographie, soit comme photographe, comme enseignant et conférencier.
Enseignant depuis 18 ans au Collège de photographie professionnelle « Marsan », j’ai développé des habiletés à communiquer et à créer une ambiance agréable autour de moi.
Je ne cesse d’étudier et de m’ajuster aux nouvelles tendances et technologies.
Je maîtrise aussi bien l’aspect prise de vue que le traitement numérique de l’image.

Conférence

L’obturateur est un mécanisme qui a deux fonctions. L’une d’elles, bien connue et sûrement maîtrisée, est d’ajuster le temps d’exposition pour contrôler l’entrée de la lumière et ainsi obtenir une bonne exposition.
Mais, ce mécanisme cache aussi une formidable capacité créative : l’impact sur la perception du mouvement. On connaît bien le flou optique, mais il y a aussi le flou de bougé qui ouvre une porte vers une créativité presque sans limites. Du figé au filé en passant par tous les effets créés par une vitesse lente. Dans cet atelier, vous comprendrez toutes les nuances de ces techniques et vous pratiquerez les effets de mouvement en photographie.

Paul Zizka : « Les Possibilités Infinies de l’astrophotographie » – Conférence du 12 octobre 2020

Biographie

Paul Zizka est un photographe d’aventure primé basé à Banff en Alberta.  Adepte de photographie de paysages montagneux, Paul est un aventurier très prolifique qui s’est donné pour mission de capturer avec son appareil photo le « sous-documenté ». Cette mission lui aura permis de parcourir les sept continents de même que toutes les provinces et territoires du Canada. Son travail est souvent publié dans certaines des meilleures revues nord-américaines.  Paul a aussi publié deux livres photo; Summits & Starlights; The Canadian Rockies  et The Canadian Rockies : Rediscovered. Formateur passionné, il organise des ateliers à travers la planète et maintient une communauté virtuelle pour les photographes par le biais de son entreprise OFFBEAT. Paul apprécie vivre à la  montagne avec son épouse Meghan et leurs deux filles.

CONFÉRENCE

Joignez-vous au photographe professionnel québécois Paul Zizka alors qu’il vous invite à le suivre dans la noirceur, en quête d’aurores et d’étoiles. Paul partagera sa passion pour la photo de nuit, déconstruira certaines de ses images les plus connues et vous fera part de ses meilleurs trucs concernant l’astrophotographie.

http://zizka.ca

Denis Germain: « Le méchant juge II » – 16 novembre 2020

J’ai présenté ma conférence choisir la bonne photo dans dans un grand nombre de clubs… et à quelques reprises au même club photo…. La soirée Le méchant juge est en quelque sorte la suite. Outre que trouver des excuses, de blâmer l’équipement et de se fier sur les retouches…Le plus grand défi des photographes reste encore à faire le bon choix – nous explorerons les petites choses qui agacent un bon nombre de juges, mais surtout ce que vous pouvez faire pour maximiser vos chances.

——————————————–

Je suis un artiste : la musique, le dessin et la peinture ont toujours fait partie de ma vie. J’ai reçu mon premier appareil photo à l’âge de 9 ans, et ce mode d’expression m’a fasciné dès le premier jour. Au fil du temps, la photo est devenue mon moyen préféré de communiquer ma vision du monde qui nous entoure : j’avais finalement trouvé le médium qui me permettrait de m’exprimer. Après de nombreuses années à travailler en publicité et marketing, l’autodidacte passionné que je suis a entrepris d’explorer les nombreuses options qu’offrait dorénavant la photographie numérique.

En tant que photographe de presse, je poursuis une seule et unique quête : présenter une image forte et artistique qui raconte l’histoire et qui nourrit ma passion pour le beau. Même la plus banale des affectations, que certains pourraient trouver ennuyante, constitue pour moi une source de motivation, car je m’efforce toujours de faire de la photo un complément esthétique parfait à l’article (ou vice versa).

J’ai passé une grande partie de ma jeunesse à regarder mon père trier ses diapositives pour ne conserver qu’uniquement les meilleurs clichés; c’est probablement la raison pour laquelle je suis toujours à la recherche de LA photo qui exprimera le mieux l’événement, celle qui se démarque parmi les quelques centaines que j’ai prises lors de l’affectation. C’est d’ailleurs ce même besoin viscéral qui me pousse à épurer et à simplifier mes images par la composition, les couleurs, le choix du cadrage ou même de l’objectif.

Le plus beau compliment que je puisse recevoir est que mes photos semblent être des mises en scène théâtrales, ou qu’elles semblent provenir d’une bande-annonce de film alors qu’elles ont tout simplement été croquées sur le vif.

Lauréat de nombreux concours photo et
gagnant du premier prix du prestigieux
concours Antoine-Desilets en 2016.