Coup d’œil sur … Francine Ouellet

Note: Si vous êtes présentement en affichage de plusieurs rubriques sur le même écran et que vous aimeriez voir cet article en plus grand format, il suffit de cliquer sur le titre en tête d’article
 

 


Le 4 février 2018, notre caméra et notre micro virtuels
vous faisaient découvrir…
Francine Ouellet

Francine avait alors choisi de nous présenter sa photo Le repas est servi.

Depuis quand fais-tu de la photo?

Je me suis mise à la photo dans le cadre de ma participation à un club d’ornithologie dans la région de Sorel au début des années 2000.

Quand as-tu rejoint le Club photo Évasion?

En même temps que mon conjoint (Mario Cloutier) en 2012. Je trouvais que ce serait une belle activité de couple. On faisait déjà beaucoup de photographies ensemble donc c’était une façon de poursuivre le partage de notre passion commune.

Qu’est-ce qui t’a incité à rejoindre le Club?

Le désir d’apprendre et d’échanger avec d’autres passionnés comme nous.

Qu’est-ce que tu aimes particulièrement photographier? Pourquoi?

Mon intérêt dominant est certainement la photo aviaire. Je rappelle que je suis depuis longtemps ornithologue amateur. Je préfère les capter en pleine nature plutôt que d’attirer les oiseaux avec des mangeoires. Mais j’aime aussi faire de la macrophotographie.

En photographie, quel défi te donnes-tu au cours de la prochaine année?

Faire moins de contrats et me consacrer à la photo pour le plaisir et la création. Avoir moins de contraintes d’horaire et prendre plus de temps pour les voyages et les promenades en nature pour capter mes chers oiseaux.

Dans quelles circonstances fut prise la photo que tu as choisie pour cette entrevue? (Moment, endroit, événement particulier?)

C’est une photo de jaseurs boréaux (Bombycilla garrulus). Il est assez rare de pouvoir en photographier trois ensembles. Je marchais dans un petit boisé et j’ai vu les trois juste au-dessus de ma tête. J’ai visé (à mains levées) et fut très heureuse du résultat.

Pourquoi aimes-tu cette photo?

Ce fut un des moments magiques comme il m’arrive souvent avec la photo aviaire. La photo me rappelle un très beau souvenir.