Coup d’œil sur … Alain Létourneau

Note: Si vous êtes présentement en affichage de plusieurs rubriques sur le même écran et que vous aimeriez voir cet article en plus grand format, il suffit de cliquer sur le titre en tête d’article
 

 


Le 12 janvier 2018, notre caméra et notre micro virtuels
vous faisaient découvrir…
Alain Létourneau

Alain avait alors choisi de nous présenter sa photo Cité interdite.

Depuis quand fais-tu de la photo?

Je fais de la photographie depuis le temps (il y a à peine quelques années 😊) où je fréquentais le C.É.G.E.P.  C’était tout simplement de la photo de vacances, de famille et aussi des photos documentaires pour le travail.

Quand as-tu rejoint le Club photo Évasion?

J’ai joint le Club en septembre 2014. Jean-Daniel Gagné m’a conseillé de joindre ce club pour la qualité de ses activités éducatives et de la qualité de ses membres.

Qu’est-ce qui t’a incité à rejoindre le Club?

Je recherchais une activité créative pour la retraite et la photographie correspondait à mes critères.

Pendant toute ma carrière, mon activité professionnelle, en lien avec l’achat et l’importation de produits locaux mais aussi – et surtout – en provenance de l’Asie, me mettait en contact avec toutes sortes d’arts visuels tels que: la photographie, l’impression, le design, la télévision et le web. J’avais beaucoup d’admiration pour ces gens qui créaient de très belles choses et je pensais qu’un jour je pourrais m’adonner à ce genre d’activité. Donc, à la retraite j’ai choisi de m’adonner à ma passion photographique.

Qu’est-ce que tu aimes particulièrement photographier? Pourquoi?

Mon côté contemplatif aime les beaux paysages exotiques ou naturel. De plus, la photographie créative et unique me plaît énormément. Ainsi, récemment, j’ai eu un coup de foudre pour les papillons et je suis assez content des photos que j’ai pu en faire, en plein air ou dans des endroits comme le Jardin Botanique.

En photographie, quel défi te donnes-tu au cours de la prochaine année?

Améliorer mes techniques en général tout en mettant un accent particulier sur la macrophotographie. Deuxièmement, puisque ma fille s’est mariée cet été et qu’elle m’avait demandé de faire des photos souvenirs plus personnelles (en plus de celles réalisées par un photographe professionnel – ouf : moins de stress pour le papa), je veux apprendre à créer des albums photos avec Lightroom et Blurb.

Dans quelles circonstances fut prise la photo que tu as choisie pour cette entrevue? (Moment, endroit, événement particulier?)

J’ai visité à plusieurs reprises le monde chinois pour mon travail et j’ai gardé de bons souvenirs de cette civilisation. Je continue toujours à photographier des sujets chinois et j’ai sélectionné cette photo prise au Jardin des lumières du Jardin Botanique de Montréal en octobre 2016.

Pourquoi aimes-tu cette photo?

Cet immense assemblage de lanternes représente la « Cité Interdite », icône importante de cette grandiose civilisation chinoise. Je suis assez content de la netteté (du piqué) et de la luminosité des lanternes ainsi que des reflets chatoyants dans le bassin. L’agencement en déclin progressif des « bâtiments » de gauche à droite me plaît aussi. Mais par-dessus tout, j’aime cette photo pour l’émotion qu’elle ranime en moi envers ce grand pays que j’ai souvent visité.