Coup d’œil sur … Pierre Deslières

Note: Si vous êtes présentement en affichage de plusieurs rubriques sur le même écran et que vous aimeriez voir cet article en plus grand format, il suffit de cliquer sur le titre en tête d’article
 

 


Le 13 novembre 2017, notre caméra et notre micro virtuels
vous faisaient découvrir…
Pierre Deslières

Pierre avait alors choisi de nous présenter sa photo Les grands espaces irlandais.

Depuis quand fais-tu de la photo?

Depuis très longtemps, en fait depuis la fin de mes études, mais pas vraiment de façon sérieuse. Essentiellement lors de voyages et de réunions de famille pour créer des souvenirs; cependant, j’ai toujours aimé la photographie en tant que spectateur. Mais, je ne m’y suis jamais investi vraiment jusqu’à ma décision de rejoindre le Club.

Quand as-tu rejoint le Club photo Évasion?

Il y a deux ans en septembre 2015. Lors d’une rencontre fortuite avec Bernard Leprohon, ex-collègue de travail de longue date qui m’en a parlé avec beaucoup de conviction et m’a encouragé à me joindre au Club. Je suis très content d’avoir adhéré au club, et je demeure très impressionné par les membres seniors qui ont une maîtrise remarquable du médium.

Qu’est-ce qui t’a incité à rejoindre le Club?

Je me considère toujours comme un néophyte en photographie. Donc je souhaite améliorer mes connaissances techniques et élargir mes horizons en photographie, ce que le club permet effectivement par la diversité de ses activités.

Qu’est-ce que tu aimes particulièrement photographier? Pourquoi?

Les paysages et scènes de ville sont mes sujets favoris. Et en couleurs. J’aime les photos très proches de la réalité: c’est-à-dire avec peu de post-traitement, sinon pour recadrer (mettre en valeur le sujet) et améliorer légèrement les couleurs.

En photographie, quel défi te donnes-tu au cours de la prochaine année?

Je souhaite améliorer ma créativité par une meilleure vision et une observation plus attentive : travailler la composition, le cadrage, l’émotion, etc. pour en arriver à des photos simples mais touchantes. Il s’agit pour moi de montrer la réalité sous un angle nouveau afin d’en apprécier et d’en communiquer la complexité, l’ampleur, la diversité et la beauté.

Dans quelles circonstances fut prise la photo que tu as choisie pour cette entrevue? (Moment, endroit, événement particulier?)

Lors d’un voyage d’un mois en septembre 2016 au Royaume-Uni et en Irlande avec ma femme, mon frère et sa femme. C’était notre premier voyage les deux couples ensemble et nous avons eu beaucoup de plaisir. Nous avons parcouru de magnifiques paysages et la température a été très clémente. Cette photo a été prise en Irlande du Nord non loin de la Chaussée des géants (« Giant’s Causeway »).

Pourquoi aimes-tu cette photo?

C’est un magnifique paysage de bord de mer, relativement classique. Les couleurs sont belles (les verts, les turquoises, le jaune), la lumière de mi-journée éclaire bien les contours des escarpements, les maisons au loin donnent la mesure de l’ampleur des falaises. Même si c’est un paysage, les diagonales donnent à cette photo un certain dynamisme.